fbpx

Événements historiques

Événements historiques

Les événements historiques et l’inspiration artistique qu’ils représentent

Le type d’oeuvre qui met en vedette un moment ou un personnage historique est d’ordinaire plus célèbre pour son sujet que le style qui la définit.

C’est exactement dans cet esprit que le genre pictural  qu’est la peinture d’histoire a perduré à travers les époques. Si l’histoire est une thématique avec suffisamment de poids créatif pour susciter les passions des artistes  de ce courant, son influence s’étend à bien d’autres mouvements et disciplines artistiques.

En considérant l’histoire comme une inspiration à part entière, les artistes sont à même de démontrer que bon nombre de moments, aussi anodins soient-ils, méritent une certaine pérennité.

Voici les différentes manières d’aborder l’histoire en arts visuels et l’influence qu’elle continue d’exercer sur les esprits novateurs qui dessinent , peignent , sculptent  et photographient.

Vous cherchez plus d’inspirations. Consultez notre boutique …

Quand une oeuvre devient le témoin de l’histoire

On le constate en analysant le grand nombre d’oeuvres à caractère historique qui ornent les murs des musées : ce ne sont pas les moments dignes d’inspiration qui manquent. Bataille, danse,  scène de campagne  ou portrait officiel … Aucun sujet n’est laissé à l’abandon quand vient le temps pour l’artiste de représenter un instant qui a marqué son imaginaire.

Bâtir une oeuvre autour d’un moment précis, c’est aussi une façon de s’assurer que celui-ci restera suffisamment intact pour être transmis de manière authentique. Et même les moments les plus affreux de notre histoire méritent d’être immortalisés. Après tout, l’art contribue aussi au devoir de mémoire.

Ce souhait d’offrir « l’immortalité » à certains personnages ou événements, de nombreux artistes l’ont pris au pied de la lettre. C’est notamment le cas pour Benjamin West avec La Mort du général Wolfe (c.1770), Sir Joshua Reynolds avec Colonel Acland and Lord Sydney : The Archers (c.1769-1770) et Adolph Menzel avec Flötenkonzert Friedrichs II. in Sanssouci (c.1852).