fbpx

Chevelure

La chevelure, une inspiration artistique universelle.

Plus qu’une crinière affriolante qui suscite de vives passions, la chevelure occupe un espace bien particulier dans le monde des arts visuels.

On dit des cheveux qu’ils sont dotés de propriétés expressives étonnantes et qu’ils sont presque capables de donner vie aux oeuvres.

Mais pour quelles raisons les cheveux sont-ils dotés d’un tel pouvoir de visualisation? Et surtout, comment peuvent-ils générer une telle diversité d’interprétations?

Parcourons ensemble l’idée de la chevelure en arts visuels et la place qu’elle occupe au sein des inspirations artistiques que l’on aime être en mesure d’apprécier.

Vous cherchez plus d’inspirations. Consultez notre boutique …

Les attributs divins des cheveux

Nombreux sont les chefs d’oeuvre peints de la Renaissance qui mettent en valeur les boucles dorées de divinité de la mythologie gréco-romaine.

Pensons notamment à la Venus de Botticelli, qui occupe une place essentielle dans La Naissance de Vénus ou alors à la toison ensorcelante de la Lady Lilith de Dante Gabriel Rossetti (c.1866-1868).

Ces deux tableaux célèbres reflètent bien l’étendue de l’importance accordée à la chevelure, et plus particulièrement la chevelure féminine .

Car si les cheveux des hommes agrémentent plutôt les portraits officiels et les représentations de scènes mondaines , ceux de leurs comparses féminins sont mis à contribution pour exercer cet attrait envoûtant qu’on leur connaît.

Symboliquement associée à l’expression d’un certain pouvoir divinatoire, la chevelure féminine est aussi un emblème de la libération.

Un symbole d’opulence à travers les âges

Au fil du temps, les cheveux ont occupé un rôle prépondérant dans la transposition de la richesse sur tableau.

Les nombreux portraits officiels ou encore ceux commandés par les membres de la royauté peuvent d’ailleurs en témoigner.

Fenêtre sur l’opulence, mais aussi sur le narcissisme qui habitait autrefois la noble bourgeoisie, la chevelure est capable de changer la perception de la nature d’un homme.

Des cheveux en bataille portent à entrevoir la pauvreté ou la folie, alors qu’une coiffe pompeuse et impressionnante laisse planer un parfum de richesse

Ultimement, même si la chevelure se veut une inspiration parfois complexe à décoder, elle continue de faire bourdonner la matière grise de nombreux artistes partout à travers le monde