fbpx

Sable

Le sable comme matériau artistique pour figer l’instant

Bien qu’il puisse sembler trop volatil pour permettre de créer quoi que ce soit, le sable occupe une place particulière au sein des matériaux utilisés par les artistes pour matérialiser des oeuvres. Et, si la plage  suscite l’inspiration des artistes depuis belle lurette, le sable qui la compose ne donne pas non plus sa place dans l’histoire.

En fait, en remontant quelque peu à travers les âges et les courants artistiques, on constate que ses usages traditionnels ont fortement été influencés par l’artisanat.

Le sable est accessible à absolument tout le monde, peu importe le rang social. Parmi les cultures reconnues pour leurs manières de détourner le sable à des fins artistiques, on compte plusieurs peuples autochtones, dont les Navajos ainsi que les aborigènes d’Australie.

Proposant des oeuvres naturelles à la fois complexes et symboliques, ceux-ci mettent à profit d’autres substances minérales créatives issues de leur environnement immédiat pour colorer le sable. On pense par exemple à l’ocre jaune, au charbon, au gypse et au grès.

D’autre part, des éléments végétaux ont aussi eu leurs rôles à jouer dans la pigmentation du sable destiné à l’élaboration de pièces ancrées dans le sable. C’est le cas du pollen, de la farine de maïs et de l’écorce moulue.

Dans l’art contemporain,  le sable permet aux créatifs de se réapproprier ces techniques ancestrales pour faire naître des oeuvres d’une originalité indéniable. De plus, avec la mise au point de vernis et de substances adhésives efficaces, les artistes qui manipulent le sable ont maintenant la possibilité de voir leurs tableaux résister aux contraintes du temps.

Par contre, même si cette matière organique dessert à merveille les expressions créatives unidimensionnelles comme le mandala tibétain et la peinture sur sol des Navajos, elle permet aussi de s’adonner à l’art sculpté.

On retrouve également des traces de l’utilisation du sable comme matériau dans la fabrication des pièces de verreries décoratives de l’artiste américain Andrew Clemens.