fbpx

Graffiti

Graffiti

Le graffiti : entre vandalisme et espace de changement social

Souvent attribué à l’ère moderne, le graffiti est pourtant un mode d’expression utilisé depuis des centaines d’années. Après tout, nos ancêtres homo sapiens s’exprimaient déjà en dessinant sur les murs des grottes.

D’abord peu élaboré, ce mouvement artistique est désormais visible dans la majeure partie des espaces publics.

Et ce qu’on percevait comme une dégradation des bâtiments publics est aussi devenu une forme d’art à part entière. Et plusieurs artistes, dont l’énigmatique Banksy, ont contribué à démocratiser cette pratique artistique.

Le graffiti permet aux créatifs de tirer avantage des structures à leur disposition afin d’étendre l’influence de leurs opinions et revendications.

Avec le graffiti, le destinataire du message n’est plus seulement le visiteur d’un musée ou d’une galerie d’art, mais bien le citadin dont l’oeil est susceptible d’être accroché au passage.

Voici comment s’articule le courant artistique du graffiti.

Un mode d’expression accessible

La globalisation du graffiti doit beaucoup à l’arrivée d’un courant artistique comme le Street art. L’utilisation de plus en plus courante de ce type d’art suppose également d’une bonne accessibilité aux matériaux nécessaires à sa réalisation.

Assez rudimentaire, le matériel du graffiteur classique peut entre autres comprendre :

  • De la peinture en aérosol
  • Des crayons marqueurs
  • Un pochoir
  • Un pistolet à peinture
  • Des autocollants personnalisés
  • De la craie

Un artiste qui opte pour le graffiti pour transmettre sa vision peut également le faire par l’intermédiaire de la gravure ou l’installation d’affiches en imprimé  sur lesquelles il peint.

Les différentes manières de matérialiser un graffiti

Les codes qui régissent ce type d’art sont très souples. Ainsi, pratiquement toutes les façons de porter un graffiti à la rue sont mobilisées par les esprits créatifs.

Parmi les différentes formes qu’adopte le graffiti, on rencontre :

  • Le tag
  • La fresque
  • Les block letters
  • Le détournement des publicités
  • La pièce

Si les supports  utilisés pour donner vie aux graffitis se retrouvent beaucoup dans les villes, il est cependant faux de penser que ceux-ci sont exclusifs aux milieux urbains.