Rococo

Rococo

Le rococo, ce gage d’excès

Produit de la fusion du style rocaille (régence) typiquement français et du mouvement baroque italien, le rococo est un art décoratif typique de l’aristocratie et des excès du 18e siècle. Il s’agissait, en effet, d’un style largement adopté par la monarchie française de l’époque.

Si l’on reconnaît surtout le rococo par les objets qu’il décore, il s’agit aussi d’un mouvement exprimé à travers la peinture , l’architecture, la musique et la littérature. Partons à la découverte de ce mouvement artistique dont la réputation n’est plus à faire.

L’origine de la dénomination « rococo »

Dérivée du mot rocaille, l’appellation « rococo » fait référence aux ornementations caractéristiques de ce style, qui rappellent parfois les coquillages et les pierres naturelles.

À l’époque, de tels items ornaient les jardins et les pavillons bourgeois. C’est pourquoi le style rococo est si souvent associé au mobilier et aux décorations d’intérieur sous Louis XIV.

Vous cherchez plus d’inspirations. Consultez notre boutique …

L’art pictural de style rococo

Bien que l’on s’inspire souvent du rococo pour orner des structures ou des meubles, il s’agit d’un art qui a su transcender les supports artistiques, notamment en termes de peinture.  Parmi les principaux artistes du mouvement, on retrouve :

  • Antoine Watteau;
  • François Lemoyne;
  • Thomas Gainsborough;
  • François Boucher;
  • Jean-Honoré Fragonard.

Comme la majorité des oeuvres inspirées par ce style, la peinture rococo est influencée par le théâtre de l’époque, mettant en scène des personnages  et des situations fantaisistes, voire légères. Les couleurs mises à profit pour réaliser des oeuvres peintes de style rococo sont plus délicates. Elles s’orientent généralement vers les déclinaisons pastel du rose, du jaune, du bleu et du vert.

Pour leur part, les formes proposées par les peintres rococo pour encadrer leurs mises en scène sont courbées, irrégulières et frivoles. Bien qu’il soit considéré comme moins solennel que le classicisme, le rococo est demeuré l’un des mouvements artistiques les plus caractéristiques du règne de Louis XV.

Il installera d’ailleurs les bases du courant appelé néoclassicisme , qui s’en détachera par la suite.