Mains

Les mains, ces divins sujets d’inspiration artistique

Outils de création par excellence, les mains occupent évidemment une place prépondérante dans bon nombre d’oeuvres importantes. Pensons seulement « aux mains les plus célèbres » de la période de la Haute-Renaissance, qui se rejoignent presque au centre de La Création d’Adam de Michel-Ange (c.1508-1512).

Encore aujourd’hui, les doigts et la main disposent d’un véritable pouvoir démonstratif, qui permet d’engager ou d’indiquer plus clairement l’intention de l’artiste à travers les mouvements de ses personnages. Voyons comment les mains sont parvenues à devenir les inspirations artistiques que l’on connaît.

Vous cherchez plus d’inspirations. Consultez notre boutique …

Les mains et le remaniement des canons de beauté

Les mains et le remaniement des canons de beauté. Avant la période de la Renaissance, les diverses représentations des mains faites dans l’art se voulaient plutôt unidimensionnelles. On pense par exemple aux fresques des grottes préhistoriques comme la Cueva de las Manos, mettant en vedette des impressions de mains sommairement réalisées en soufflant des pigments sur ces dernières.

Ce n’est que par la suite, en parallèle avec l’évolution des techniques picturales, que nous avons pu assister à une réactualisation de la main en art. Cette modification drastique, on la doit entre autres à Léonard de Vinci et sa façon astucieuse de mettre à contribution sa fascination pour l’anatomie , qui a complètement bousculé les manières de dépeindre les mains.

Par la suite, d’autres grands créateurs comme les peintres Raphaël, Sandro Botticelli et Albrecht Dürer lui ont emboîté le pas en matérialisant des mains plus anatomiquement réalistes.

La symbolique derrière la main

À la fois une partie du corps, un outil de revendication et une arme, la main revêt plus d’un sens aux yeux de celui qui l’observe sur toile.

Des mains jointes sont par exemple utilisées pour représenter la piété, voire la supplication. Il en va de même pour le poing fermé, qui peut signaler l’agressivité de son détenteur ou encore un appel revendicateur.

Du réalisme au street art , en passant par le futurisme et l’art contemporain , la main est dotée d’un formidable pouvoir de transmission de l’information. C’est pourquoi elle continue de faire l’objet d’hommages récurrents à travers leurs oeuvres.