fbpx

Verre

Le verre comme matériau artistique apprécié en arts visuels

Généralement transparent et fin, le verre est un matériau qui témoigne des prouesses techniques dont l’homme est véritablement capable.

Mais si son utilisation est aujourd’hui chose répandue, il n’en a pas toujours été ainsi, encore moins dans le domaine des arts plastiques.

Obtenu suite à un processus de fusion exigeant, le verre fut originellement une matière très dispendieuse à se procurer, d’où sa place privilégiée au sein de la royauté d’Égypte antique, puis éventuellement dans les grandes cours européennes.

Si les premiers artisans verriers, issus de Phénicie (le Liban actuel), misent d’abord sur les qualités pratiques du verre pour l’élaboration de vases et autres contenants funéraires, ceux-ci ne tardent pas à lui trouver des usages esthétiques. Ainsi, c’est en Mésopotamie et en Égypte que l’on retrouve parmi les plus anciennes traces de déclinaisons artistiques de ce matériau : des amulettes, des colliers et des bracelets composés de perles de verre.

Vous cherchez plus d’inspirations. Consultez notre boutique …

Lorsque le verre devient noble

Ainsi, au 6e siècle av. J.-C., on assiste à l’apparition de nouvelles méthodes pour agrémenter les objets faits de verre. Les pièces à vocation artistique voient par exemple leurs créateurs tenter l’ajout de couleurs à l’aide d’agents métalliques oxydés. Les Romains allaient donner une place importante à la verrerie au sein de leur civilisation. Et plus tard, au Moyen Âge, le travail du verre allait prendre une place très importante, notamment dans les cathédrales.

Éventuellement, la mise au point de la technique du soufflage ouvre la voie à une multitude d’interprétations du verre par des individus de différentes allégeances artistiques.

Qu’elles soient façonnées avec ou sans moules, les oeuvres faites de verre soufflé ajoutent véritablement une dimension inédite au travail de ceux qui s’expriment à travers ce matériau malléable.

Outre le soufflage, la mosaïque et la production de vitraux sont deux autres interprétations du verre qui lui ont permis de se hisser au rang des matériaux artistiques de premier plan.