Art abstrait

Art abstrait

L’art abstrait, ou comment exposer les incongruités du réel

C’est en voulant se défaire du carcan artistique traditionnel que les esprits précurseurs de l’art abstrait en sont venus à le concevoir.

Tournant révolutionnaire dans le monde des arts plastiques, ce mouvement a su paver la voie à d’autres styles d’expression comme le futurisme  et le cubisme.

Les artistes qui affectionnent l’art abstrait ne tentent plus de faire une représentation juste de la réalité.

Ils cherchent plutôt à s’approprier les sensations et les sentiments qu’elle leur évoque à travers un flot incessant de traits et de couleurs. Une belle façon d’envoyer paître toute la conception traditionnelle de l’art pour se concentrer sur son côté éclaté.

Voyez comment l’art abstrait a redéfini les manières de conceptualiser une oeuvre.

Peindre en métaphore

À ses fondements, l’art abstrait fut d’abord influencé par des courants qui s’orientaient vers une représentation désincarnée du réel. On pense par exemple à des mouvements qui réorganisent l’actuel comme c’est le cas pour le fauvisme  et l’impressionnisme.

En capitalisant sur ces deux styles, l’art abstrait s’oppose fermement à l’art figuratif, qui tend à dépeindre des sujets  reconnaissables comme l’humain , les paysages  ou certains membres du règne animal.

Les artistes qui mobilisent l’art abstrait se plaisent davantage à employer des éléments tels que :

  • Des formes géométriques
  • Des contrastes clair-obscur
  • Une réorganisation de l’espace
  • Des projections de peintures
  • Des couleurs éclectiques

Puisque le message est dissimulé sous des couches d’inspiration variée, l’imagination constitue une part importante de la réception d’une oeuvre abstraite, qu’elle soit peinte , dessinée  ou sculptée.

À qui doit-on l’art abstrait ?

La mise au point de ce mode artistique reste encore à ce jour sujette à débat.

Si plusieurs l’associent au peintre et graveur Vassily Kandinsky, d’autres considèrent l’apport de Kupka, Kazimir Malevitch et Piet Mondrian comme important.

Nous croyons toutefois que chaque auteur d’une oeuvre abstraite redéfinit la réalité à sa manière, en y appliquant la vision qui s’impose.