fbpx

Impressionnisme

Impressionnisme

L’impressionnisme : prendre l’air pour peindre le concret

Courant artistique typiquement français, l’impressionnisme a vu le jour à Paris, dans la deuxième moitié du 19e siècle.

D’abord relevé par le critique d’art Louis Leroy, l’impressionnisme fit la gloire de peintres  renommés tels que Claude Monet, Edgar Degas, Édouard Manet et Auguste Renoir.

Souhaitant explorer de nouvelles manières de faire l’expression de moments vécus, les artistes de l’impressionnisme s’approprient rapidement une méthode créative unique : le plein air. En effet, ce mouvement pictural présente fréquemment de grands espaces sous un angle réaliste.

Dans cette optique, les sujets  de prédilection des impressionnistes s’orientent davantage vers les paysages  et les scènes quotidiennes de l’époque. Les meilleurs exemples de cette réalité sont sans doute les tableaux Le déjeuner des canotiers de Renoir (c.1880-1881) ou encore Impression, soleil levant de Monet (c.1872).

En travaillant directement sur place, les peintres impressionnistes sont en mesure de brosser un portrait plus juste de la lumière renvoyée par leurs alentours.

Voyons comment l’impressionnisme est parvenu à faire muter la perspective de l’artiste sur son environnement.

Vous cherchez plus d’inspirations. Consultez notre boutique …

Les influences du réalisme

L’aspect très vivant de l’impressionnisme peut certainement être lié à celui qui anime le courant du réalisme. Tous deux souhaitent mettre de l’avant la profonde beauté qui se cache derrière le passage du temps.

Cependant, l’impressionnisme s’écarte du réalisme dans la mesure où ce dernier tend à mieux représenter les détails du mouvement.

À l’aide d’un coup de pinceau plus spontané et libertin, les peintres impressionnistes se donnent le moyen de marquer les effets d’ombres et de lumière qui caractérisent un paysage.

Parmi les éléments lumineux susceptibles d’inspirer un tableau impressionniste, on recense :

  • Un coucher de soleil;
  • Une nuit étoilée;
  • Un ciel nuageux;
  • Les reflets d’une lumière artificielle sur le visage ou les objets.

Outre l’action singulière de leurs pinceaux, les artistes qui mobilisent le style impressionniste ne se gênent pas pour utiliser des couleurs éclatantes qui accentuent l’aspect vibrant de leurs oeuvres.