fbpx

Surréalisme

Surréalisme

Le surréalisme : l’art de l’anticonformisme

Mouvement artistique très populaire au 20e siècle, le surréalisme se fait l’interprète de l’inconscient.

Véritablement insatisfait de la représentation faite du monde par le courant créatif dada (dadaïsme), c’est le poète français André Breton qui précise les premières pensées surréalistes dans son fameux Manifeste du surréalisme (1924).

D’abord un courant littéraire, les artistes peintres et visuels s’approprient rapidement le surréalisme pour en faire quelque chose de peu commun.

Voici comment ce style artistique décalé a su mettre à profit le côté insondable de l’esprit humain.

Aux frontières du réel

À ses débuts, le surréalisme fait les frais d’auteurs qui souhaitent fouiller l’inconscient collectif, notamment via des procédés comme l’écriture automatique.Par la suite, les écrits expérimentaux font vite place à un vaste terrain d’essai sur les arts plastiques.

Mû par des peintres , des sculpteurs , des collagistes , des dessinateurs , des photographes  et autres enthousiastes de la Psyché, le mouvement surréaliste évolue sur plusieurs décennies. Au fil du temps, celui-ci voit la multiplication des techniques accroître les possibilités de représenter correctement le monde des rêves.

Les inspirations qui accompagnent le mouvement du surréalisme tendent à différer des éléments purement figuratifs , s’aventurant parfois vers des théories freudiennes. On pense par exemple aux désirs profonds, au monde des rêves, voire au mystique.

Le champ des idées qui sont du domaine surréaliste démontre à quel point les créatifs ont le souhait de montrer qu’ils voient par delà l’existence physique. Parmi les artistes célèbres qui ont contribué à façonner le surréalisme, on dénombre :

  • René Magritte
  • Salvador Dalí
  • Max Ernst
  • André Masson
  • Frida Kahlo
  • Francis Bacon

Le surréalisme abstrait

Cette déclinaison picturale du surréalisme permet aux artistes de proposer une tout autre interprétation du réel, la leur. En employant le surréalisme abstrait, ils n’hésitent pas à troquer le figuratif au profit d’une présentation plus automatique, agrémentée de figures et de formes abracadabrantes.

 

Un tel courant souligne le passage du surréalisme pur à l’expressionnisme abstrait dans lequel apparaissent Jason Pollock et Robert Motherwell.